Communiqué de presse

Sont disponibles dans cet espace dédié aux professionnels des médias, des communiqués de presse concernant :

  • Les actions et évènements initiés et organisés par la ville de Pantin.
  • Les prises de position de la municipalité.

 

Contact

Cabinet du maire

Tél. : 01 49 15 45 86

Depuis le 24 septembre 2021 et le déplacement sans aucune concertation d’une centaine de consommateurs de crack du jardin d’Éole au square Forceval, porte de la Villette, à la frontière des villes de Pantin et d’Aubervilliers, le quartier des Quatre-Chemins et par ricochet la ville de Pantin subissent cette situation de plein fouet. La municipalité dresse le bilan de ces 365 jours d'installation du camp de crack.

Face aux réponses insuffisantes de l'État concernant le camp de crack du square Forceval, Bertrand Kern, Maire de Pantin, Karine Franclet, Maire d’Aubervilliers et François Dagnaud, Maire du 19e arrondissement de Paris, appellent à la mobilisation massive des habitants et des acteurs économiques et associatifs de leur territoire, le samedi 24 septembre prochain.

Bertrand Kern, maire de Pantin, réagit au communiqué de presse de la préfecture de police de Paris. Il prend acte de la réponse favorable du Préfet de police d'augmenter la présence policière sur le terrain afin de lutter plus efficacement contre les trafics et de protéger les habitants. Il salue les moyens mobilisés. Monsieur le Préfet de police annonce la tenue d'une réunion à la rentrée avec l’ensemble des parties prenantes. La ville de Pantin prendra toute sa part dans la recherche de solutions, ceci à l’échelle de ses moyens et dans la limite de ses compétences. 

Bertrand Kern, Karine Franclet et François Dagnaud, les maires de Pantin, d’Aubervilliers et du 19ème arrondissement de Paris s'adressent à monsieur Laurent Nunez, préfet de Police de Paris, concernant la dégradation inacceptable des conditions de vie de leurs habitants, suite à l'installation des crackers au square Forceval.

Bertrand Kern, Karine Franclet et François Dagnaud, les maires de Pantin, d’Aubervilliers et du 19ème arrondissement de Paris s'adressent à monsieur Marc Guillaume, le Préfet de Région, concernant la dégradation inacceptable des conditions de vie de leurs habitants, suite à l'installation des crackers au square Forceval. Face à l'urgence de la situation, les maires invitent le préfet à rejoindre les discussions et demandent à ce que soit mis en place, dès la rentrée, une conférence globale des parties prenantes pour élaborer un plan d'actions immédiat.

Bertrand Kern, Karine Franclet et François Dagnaud, les maires de Pantin, d’Aubervilliers et du 19ème arrondissement de Paris s'adressent à monsieur François Braun, le ministre de la Santé et de la Prévention, concernant la dégradation inacceptable des conditions de vie de leurs habitants, suite à l'installation des crackers au square Forceval. Face à l'urgence de la situation, les maires lui demandent de trouver des solutions rapides pour la prise en charge des usagers du crack.

Bertrand Kern, Karine Franclet et François Dagnaud, les maires de Pantin, Aubervilliers et du 19ème arrondissement de Paris s'adressent à madame Élizabeth Borne, Première ministre, concernant le trafic et la consommation de crack sur leurs territoires. Face à l'urgence de la situation, des solutions sont demandées dans les plus brefs délais.

Après quatre mois de rassemblements et de manifestations, Bertrand Kern, Maire de Pantin, souhaite la convocation en urgence par le Préfet d’Île-de-France d’une réunion avec toutes les parties prenantes dont la Maire d’Aubervilliers et le Maire du 19e arrondissement.

Face à cette situation inacceptable qui perdure depuis plusieurs mois, les Maires du 19e arrondissement de Paris, d’Aubervilliers et de Pantin s'associent au rassemblement initié par le collectif 93 anti-crack le lundi 24 janvier à 18h30 au 1 rue Berthier à Pantin. La pétition adressée au Président de la République mise en ligne en décembre 2021 continue de recueillir des signatures.

Face aux difficultés rencontrées par la communauté éducative pour maintenir les écoles ouvertes, les Maires d'Est Ensemble, Les Lilas, Montreuil, Bagnolet, Romainville, Pantin, Bobigny, Pré Saint-Gervais et Noisy-le-Sec, se mobilisent et appellent l'État à intervenir.

Face à cette situation inacceptable, les Maires d’Aubervilliers, de Pantin et du 19e arrondissement de Paris interpellent le Président de la République en prenant l’initiative d’une pétition.

À l’occasion de la journée mondiale du sida du 1er décembre 2021 et des 40 ans de l’épidémie, la ville de
Pantin rappelle son engagement en faveur du dépistage et sa mobilisation pour l’éradication du VIH.

Suite à l'installation sans aucune concertation des usagers de crack sur le square de la Porte de la Villette, les maires de Pantin, du 19e arrondissement de Paris et de Paris se mobilisent et appellent l'État à intervenir.

Suite à l'évacuation des toxicomanes dépendant du crack du jardin d’Eole et de Stalingrad, à proximité directe du quartier des Quatre-Chemins de Pantin, le maire réagit. 

Le maire précise la position de la ville.

Suite aux tags sur la mosquée de Pantin, le maire réagit.

Professeur décapité : la mosquée de Pantin fermée, les fidèles s'estiment "punis"

Compte tenu des restrictions sanitaires, le nouveau Conseil municipal de la ville a été officiellement installé à huis clos, le 27 mai 2020. Bertrand Kern est réélu Maire de Pantin pour les 6 prochaines années. Le Conseil municipal a ensuite désigné les adjoints au nombre de 16, dont 3 au titre d’adjoints de quartier.

La ville de Pantin détaille le dispositif mis en place suite aux annonces gouvernementales du jeudi 12 mars 2020. 

Dans le cadre des mesures de prévention contre la propagation du Covid-19 et conformément aux recommandations gouvernementales, la ville de Pantin détaille le dispositif mis en oeuvre pour le bon déroulement des élections municipales, les 15 et 22 mars prochains.

Après le temps du recueillement, Bertrand Kern, maire de Pantin, propose au Ministre de l’éducation nationale de prendre deux mesures concrètes. 

Les trois clubs de football de Pantin fusionnent pour recréer l'Olympique de Pantin.

La ville de Pantin invite les habitants à rencontrer les acteurs pantinois de la solidarité, au Théâtre du Fil de l'eau.

La ville et SNCF Immobilier signent l'acte de vente d'une première partie des terrains, marquant le coup d'envoi du projet.

Mériem Derkaoui, maire d'Aubervilliers, et Bertrand Kern, maire de Pantin, disent non au crématorium porte de la Villette !

C'est avec une profonde tristesse que nous apprenons ce jour la disparition de Jacques Higelin à l'âge de 77 ans.

Respectant le choix des Pantinois, la municipalité maintient l'organisation actuelle à 4,5 jours.