Poursuivre les efforts d'exemplarité de la ville

La municipalité agit pour limiter son empreinte écologique : elle s’est engagée dans une démarche d’amélioration continue, appliquée à la gestion de son patrimoine autant qu’à l’exercice de ses fonctions.

SENSIBILISER LES PLUS JEUNES AUX ENJEUX DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Les agents de sensibilisation, formés par la Ville, interviennent régulièrement dans les écoles et les centres de loisirs pour proposer 14 ateliers pédagogiques sur l’énergie, l’eau, les déchets... En 2018, trois nouveaux parcours ont été mis en place sur l’écohabitat, l’histoire des écosystèmes et la vie secrète des arbres.

LA VILLE RÉDUIT SA FACTURE ÉNERGÉTIQUE

Au-delà de la rénovation thermique de son patrimoine, Pantin est l’une des premières villes en Île-de-France dont tout l’éclairage public est passé en LED. Le covoiturage entre agents de la Ville est favorisé. Dans le parc automobile municipal, des véhicules moins polluants ont progressivement remplacé les anciens. En modifiant ses pratiques, la mairie a économisé 21 000 litres de carburant.

LES ÉCOGESTES DES AGENTS DE LA VILLE

De nombreux efforts ont déjà été faits par les agents : grâce au tri de papier, environ 25 tonnes par an sont collectées et recyclées, soit 450 coupes d'arbres évitées. La campagne " Écogestes ", initiée par la municipalité, a renforcé cette mobilisation. La Ville continue d’investir pour augmenter son nombre de vélos, renforcer la sensibilisation sur le tri du papier, l’économie d’énergie...

MARCHÉS PUBLICS : LIMITER L’IMPACT SUR L’ENVIRONNEMENT

Avant leur publication, les marchés publics de la ville de Pantin sont expertisés par la mission Environnement et développement durable. Les démarches environnementales des entreprises en lien avec l’objet du marché sont prises en compte et des clauses environnementales sont introduites avec par exemple, l'obligation de recyclage de matières premières. L’empreinte écologique des prestations commandées est ainsi réduite.

 

En savoir plus : 

Article de Christophe Dutheil, publié dans Canal n°275, janvier-février 2019.