Développement durable

Dans le cadre du Plan Climat-Air-Énergie Territorial adopté en novembre 2017 par le Conseil municipal, la ville de Pantin a choisi de mener 35 actions.
Quatre grandes orientations ont été définies : construire une ville plus verte et économe en énergie - agir pour une consommation responsable - promouvoir des modes de déplacement moins énergivores et moins polluants - travailler à être une ville exemplaire.

Tendre vers une ville plus verte et économe en énergie

En s’inscrivant dans la transition écologique, la municipalité a pris 15 mesures pour favoriser un urbanisme et un aménagement durables de la ville.

Accélérer la rénovation thermique du bâti

Le patrimoine bâti de la Ville représente les premiers postes d’émissions de gaz à effets de serre. Après avoir recensé les consommations énergétiques de l’ensemble du patrimoine municipal (écoles, centres de loisirs, etc.), la Ville a choisi de consacrer 1,1 million d’euros par an en moyenne pour sa rénovation thermique, y compris plusieurs écoles.

Végétaliser la ville

La ville de Pantin encourage la végétalisation du patrimoine public, des entreprises et des institutions. La biodiversité est renforcée par la plantation de 100 nouveaux arbres et 5 000 arbustes par an, un objectif dépassé en 2018. Des friches urbaines sont dédiées à la végétalisation et à l’agriculture. La superficie des espaces verts pantinois augmente donc chaque année. Leur gestion écologique a d’ailleurs été récompensée de nombreuses fois ! 19 sites ont obtenu le label « ÉcoJardins ». Dans cet esprit, une plateforme de compostage municipal des déchets verts a été créée.

Le permis de végétaliser

Depuis 2017, les Pantinois peuvent réaliser leurs propres plantations sur la voie publique. Enrichi chaque année d’arbustes et de plantes fleuries, le cadre de vie des Pantinois embellit.

Matériaux biosourcés et énergies renouvelables

En lien avec le Plan local d’urbanisme, le Plan climat prévoit :

  • une charte d’écoconstruction pour les opérateurs de logements ;
  • le recours croissant à des matériaux biosourcés ;
  • la production d’énergie renouvelable sur le bâti municipal.

Et pour que chaque habitant puisse connaître le potentiel solaire de sa toiture, un cadastre solaire sera disponible au printemps 2019.

 

Des kits d’économie d’énergie contre la précarité énergétique

Lors de réunions de sensibilisation sur les écogestes, initiées par la Ville, une cinquantaine de kits d’économie d’énergie ont été distribués aux plus démunis. En bénéficiant de conseils et de matériels adaptés (aérateurs, régulateurs, ampoules...), ils ont réduit leur consommation énergétique.

Depuis début 2019, des permanences en mairie et sur les marchés permettent aux Pantinois de s’informer et demander des diagnostics énergétiques à domicile.

Par 9 actions soigneusement choisies, la Ville encourage l’accès à une offre alimentaire durable et saine, mais aussi la réduction des déchets et le développement du compostage.

Tendre vers l’autonomie alimentaire

D’ici à 2020, 20 % des menus des cantines seront composés de produits bio et/ou d’origine régionale. Deux fois par mois, un menu « bon pour moi et pour ma planète » est proposé dans les cantines. Les objectifs : privilégier les produits de qualité et s’approvisionner auprès de producteurs et éleveurs locaux.

Renforcer les circuits courts

La Ville favorise l’offre alimentaire en circuit court et l’installation de commerces bio. Les AMAP  et le Marché sur l’eau proposent également des modes de consommation responsables. C’est également le projet porté par la

Maison des circuits courts. L’appel à projets Parisculteurs, en cours de déploiement, lance la production des fruits et des légumes sur le toit du Centre technique municipal : 50 tonnes devraient y être récoltées chaque année.

Valoriser les déchets alimentaires

Désormais, les composteurs ont leur place dans les écoles. Le tri sélectif des déchets sur les marchés alimentaires est systématique, et la mise à disposition de composteurs publics est à l’étude. Le but ? Limiter le gaspillage et collecter les déchets alimentaires pour les valoriser.

Bon à savoir : les demandes de composteurs et lombricomposteurs doivent être adressées à Est Ensemble.

À Pantin, améliorer la cohabitation de tous les modes de transports est une priorité. Les déplacements actifs, non polluants et peu émetteurs de gaz à effet de serre, sont mis en avant par le Plan climat.

Favoriser l’accès à des mobilités alternatives

Même si 97,5 % de la population pantinoise habite à moins de 15 minutes d'un moyen de transport en commun, la municipalité agit pour donner accès à d’autres modes de transport.

La Ville prévoit la mise en place d’un « plan piéton » et le développement de l’offre des systèmes de mobilité partagée. Avec le « plan vélo », la municipalité étend son réseau de pistes et bandes cyclables, installe de nouvelles stations Vélib’ et « zones 30 », axées sur le partage de toutes les mobilités. La fermeture le dimanche du quai de l’Ourcq est en cours d’expérimentation. Une journée sans voiture est prévue en septembre 2019.

La municipalité agit pour limiter son empreinte écologique : elle s’est engagée dans une démarche d’amélioration continue, appliquée à la gestion de son patrimoine autant qu’à l’exercice de ses fonctions.

Sensibiliser les plus jeunes aux enjeux du développement durable

Les agents de sensibilisation, formés par la Ville, interviennent régulièrement dans les écoles et les centres de loisirs pour proposer 14 ateliers pédagogiques sur l’énergie, l’eau, les déchets... En 2018, trois nouveaux parcours ont été mis en place sur l’écohabitat, l’histoire des écosystèmes et la vie secrète des arbres.

La Ville réduit sa facture énergétique

Au-delà de la rénovation thermique de son patrimoine, Pantin est l’une des premières villes en Île-de-France dont tout l’éclairage public est passé en LED. Le covoiturage entre agents de la Ville est favorisé. Dans le parc automobile municipal, des véhicules moins polluants ont progressivement remplacé les anciens. En modifiant ses pratiques, la mairie a économisé 21 000 litres de carburant.

Les écogestes des agents de la Ville

De nombreux efforts ont déjà été faits par les agents : grâce au tri de papier, environ 25 tonnes par an sont collectées et recyclées, soit 450 coupes d'arbres évitées. La campagne « Écogestes », initiée par la municipalité, a renforcé cette mobilisation. La Ville continue d’investir pour augmenter son nombre de vélos, renforcer la sensibilisation sur le tri du papier, l’économie d’énergie...

Marchés publics : limiter l’impact sur l’environnement

Avant leur publication, les marchés publics de la ville de Pantin sont expertisés par la mission Environnement et développement durable. Les démarches environnementales des entreprises en lien avec l’objet du marché sont prises en compte et des clauses environnementales sont introduites avec par exemple, l'obligation de recyclage de matières premières. L’empreinte écologique des prestations commandées est ainsi réduite.

Axe A — Tendre vers une ville plus verte et économe en énergie

A1_Renforcer la dimension environnementale du Plan local d’urbanisme de Pantin

A2_Mettre en place une charte d’écoconstruction pour les opérateurs de logements

A3_Augmenter la superficie des parcs et des espaces verts de la ville

A4_Protéger et renforcer le patrimoine arboré de la ville de 100 arbres et 5 000 arbustes par an

A5_Dédier les friches urbaines à la végétalisation et à l’agriculture

A6_Permettre aux habitants de contribuer à la végétalisation de la Ville via le permis de végétaliser

A7_Lancer un appel à projets à destination des entreprises des établissements scolaires et des administrations du territoire pour favoriser la végétalisation de la Ville

A8_Construire des bâtiments publics en matériaux biosourcés

A9_Programmer la rénovation thermique du parc bâti de la Ville au niveau minimal de la RT dans l’existant – 10 %

A10_Développer la production d’énergies renouvelables (EnR) sur le bâti municipal (hors PLU)

A11_Faciliter l’émergence d’une coopérative citoyenne de production locale d’énergie renouvelable (EnR)

A12_Sensibiliser les habitants à la maîtrise de leur consommation énergétique

A 13_Lutter contre la précarité énergétique en favorisant l’auto-réhabiltation (AR) des logements par les habitants

A14_Fournir des kits d’économie d’énergie aux habitants les plus démunis

A15_Encourager les commerçants à intégrer la sobriété énergétique dans leurs pratiques et leurs investissements

Axe B — S’engager dans des pratiques de consommation responsable

B16_Réduire le tonnage et développer la valorisation des déchets alimentaires restants par compostage dans les écoles

B17_Atteindre 20 % d’alimentation biologique et/ou locale d’ici 2020 dans les cantines scolaires de la Ville et tendre vers 30 % d’ici 2027

B18_Tendre vers l’autonomie alimentaire pour la restauration collective de la ville

B19_Renforcer l’offre alimentaire biologique et en circuit court sur Pantin

B20_Création d’une plateforme de compostage municipale

B21_Mettre à disposition des habitants des composteurs publics

B22_Conduire une étude de faisabilité de mise en oeuvre d’un système de consigne des emballages de boisson à Pantin

B23_Améliorer la prévention des déchets en lien avec les objectifs du Plan local de prévention des déchets d’Est Ensemble

B24_Création d’un rendez-vous cinéma autour des questions d’environnement en partenariat avec le Ciné 104

Axe C — Promouvoir des modes de déplacements moins énergivores et moins polluants

C25_Favoriser les modes actifs de déplacement par la mise en oeuvre du Schéma Communal d’Aménagement Cyclable (SCAC) et le lancement d’un Plan de déplacement piéton

C26_Favoriser le développement des systèmes de mobilité partagée

C27_Expérimenter la fermeture dominicale à la circulation automobile des quais de l’Aisne et de l’Ourcq

C28_Expérimenter la mise en place de « pédibus scolaire »

C29_Étudier la faisabilité de mise en place d’une navette fluviale sur le canal de l’Ourcq

Axe D — Poursuivre les efforts d’exemplarité de la ville

D30_Mettre en place un Plan de Déplacements d’Administration (PDA) pour la Ville de

Pantin

D31_Réduire les impacts de la flotte municipale de véhicules

D32_Optimiser l’éclairage public de la Ville

D33_Augmenter la portée des clauses environnementales dans la politique d’achat de la ville

D34_Favoriser l’intégration des écogestes par les agents

D35_Sensibiliser les enfants dans les écoles et les centres de loisirs aux enjeux du développement durable