© ville de Pantin

Le

à

Salle Jacques Brel

Adresse : Quatre-Chemins

Danse

Chers

Au Japon, sans tabous, les vivants parlent toujours aux morts. C’est ce dialogue que Kaori Ito, chorégraphe, retranscrit dans " Chers " à travers la danse et son ballet. D’une lettre écrite trop tard, les danseurs mettent en mouvement leurs émotions et ce qu’il reste à dire à leurs disparus. Mercredi 16 décembre à 20h, salle Jacques Brel.

Public : Adulte, Jeune (12 - 25 ans)

Billetterie abonné

Billetterie non abonné

Ajouter à mon calendrier

MAINTIEN / ANNULATION
Au vu de l'évolution de la situation sanitaire et particulièrement dans les zones urbaines denses, et parce que la tenue des événements locaux est désormais placée par décision préfectorale sous la seule responsabilité de leurs organisateurs, la ville de Pantin prend, à ce jour, la décision de maintenir l’organisation des événements organisés par la ville dont l’affluence et la circulation peuvent être régulées dans le respect des gestes barrières et de la distanciation physique requise. En savoir plus sur le dispositif mis en place.

AVERTISSEMENT : l’ensemble des informations de cette page est susceptible d'évoluer en fonction de la situation sanitaire. 

SPECTACLE(S) COMPLET(S)
PLACE(S) DE DERNIÈRE MINUTE

Du fait du contexte sanitaire, les jauges de spectacles sont fortement réduites. Le spectacle " Chers " est donc déjà complet.
N'hésitez pas à tenter votre chance et à vous présenter sur place, 45mn avant le début de la représentation. Des places seront remises en vente en fonction de l'affluence et de l'installation du public en salle (1 siège de séparation entre groupes de personnes).

Réparer les vivants

Imprégnée de culture japonaise et formée à la danse occidentale, Kaori Ito, chorégraphe en résidence au Théâtre du Fil de l’eau pour une deuxième année, a développé un vocabulaire singulier qui lui ressemble. À la croisée des cultures et des langues, elle s’intéresse aux non-dits et " donne corps aux choses invisibles ".

Travaillant à partir de lettres qu’elle a demandées aux interprètes d’écrire à leurs proches disparus, Kaori Ito invite sur scène nos fantômes. Danser pour parler avec les morts, leur dire au revoir et pardonner aux vivants. Les six interprètes traversent ainsi intensément leurs relations avec les absents. Entre deux mondes, ils sont comme des esprits flottants. Inévitablement attirés les uns par les autres, les danseurs s’aimantent et se repoussent jusqu’à constituer une humanité qui parle d’invisible. Continuer à vivre, irrésistiblement.

Public

Dès 10 ans

Durée

1H

Distribution / Crédits

Compagnie Himé. Création 2020
Direction artistique et chorégraphie : Kaori Ito
Texte : Kaori Ito, Delphine Lanson et les interprètes
Collaboration artistique : Gabriel Wong
Interprètes : Marvin Clech, Jon Debande, Nicolas Garsault, Louis Gillard, Delphine Lanson, Leonore Zurfluh
Composition : François Caffenne
Lumière : Carlo Bourguignon
Aide à la documentation et à la dramaturgie : Taïcyr Fadel
Production : Améla Alihodzic